Le groupe

Vanina

Comédienne, née à Bastia, le chant complète sa formation. Elève de la « Scola di Musica » de Pigna (2B) durant de nombreuses années, elle apprend le chant polyphonique auprès de Nando Acquaviva (A Cumpagnia), Babeth Bottalico (Anghjula Dea) ou encore Jean-Marc Fabrizy (U Fiatu Muntese).

Elle approfondie le chant corse au féminin auprès de Nicole Casalonga, musicienne et chanteuse, membre fondateur des groupes A Cumpagnia et Madrigalesca, qui enseigne et collecte les chants d'hier, et compose ceux d'aujourd'hui et de demain. Elle fait d'ailleurs partie de l'ensemble Madrigalesca, dirigé par Nicole Casalonga, de 2005 à 2007.

Elle participe à des stages de chants traditionnels, notamment avec Enza Pagliara (ASSURD) sur les berceuses et les comptines du sud de l'Italie, sur les chants du Salento, apprend monodies et ballades de Transylvanie avec la chanteuse hongroise Agnès Kutas, s'initie au chant napolitain avec le groupe ASSURD, etc.

Elle vit à Toulouse depuis 2007.

En 2010, elle s'inscrit au COMDT pour suivre le cours de polyphonies méditerranéennes de Sylvie Allix. Elle y croise Hélène, qui l'aiguillera plus tard vers l'atelier de polyphonies corses de la chanteuse Julie Foisil (2012/2014). C'est là que le trio fondateur de Calusgina se rencontre...

En novembre 2016, elle participe à un stage de polyphonies corses avec Jean-Etienne Langianni.

En mai 2018, elle participe à un stage de polyphonies corses avec le groupe l'Alba.

Hélène

En 1992 elle débute la pratique du chant choral amateur (Chœur du conservatoire d'Orléans, puis ensemble vocal féminin Le Concert des Dames dirigé par Frédéric Bourdin) et s'initie au répertoire médiéval (avec Anne Guidet et Jasmin Martorell). Elle participe à de nombreuses représentations en tant que choriste sous la direction de Pierre-Alain Biget, Jean-Marc Cochereau et Toni Ramon.

En 1999 elle renoue avec son identité occitane en découvrant la pratique du chant traditionnel et sa dimension sociale à Toulouse, dans le cadre du COMDT, grâce à Pascal Caumont, chanteur et fondateur de l'ensemble Vox Bigerri. Elle aborde le répertoire corse au sein de l'atelier de polyphonies méditerranéennes animé par Pascal Caumont.

A partir de 2007, elle travaille le répertoire italien de tradition populaire auprès de Sylvie Allix, élève de Giovanna Marini et chante dans son ensemble vocal féminin Noi Donne. Elle suit différents stages de chants traditionnels en occitan (Pascal Caumont, Jean-Jacques Casteret, Manu Théron) et italien (Stefano Valla).

En 2012 elle intègre l'atelier de polyphonies corses de la chanteuse Julie Foisil et y rencontre Anne-Marie et Vanina avec lesquelles elle travaille en trio à partir de février 2015.

Elle anime actuellement un atelier de polyphonies occitanes destiné aux parents et enseignants de la Calandreta Côte Pavée de Toulouse.

En 2016, elle participe à deux stages de polyphonies corses : un avec Muriel Chiaramonti (août) et un avec Jean-Etienne Langianni (novembre).

En mai 2018, elle participe à un stage de polyphonies corses avec le groupe l'Alba

Anne-Marie

D'origine sicilienne, elle découvre la pratique du chant avec Nadine Rossello, dans le cadre d'un atelier sur les polyphonies du monde au sein de l'association toulousaine Voix Express en 2001.
Plus particulièrement attirée par les polyphonies corses, elle devient membre du groupe Rifà i passi créé par Nadine Rossello en 2002. Entre 2002 et 2015, elle a pris part à plus de 140 concerts et a enregistré trois CD avec cet ensemble initialement mixte, puis féminin à compter de 2009.

En parallèle, elle consolide sa formation vocale en suivant de nombreux stages : polyphonies corses (Jean-Etienne Langianni, Jean-Paul Poletti, Jean-François Luciani et Stéphane Mangiantini), polyphonies sardes (Marina Pittau), chants traditionnels italiens (Giovanna Marini et Lucilla Galeazzi), oralité ancienne et traditionnelle (Marcel Pérès, Pascal Caumont et Frédéric Tavernier-Vellas) et gospel (Emmanuel Djob et Cyrille Martial).

De 2012 à 2014, elle prend également part à l'atelier de polyphonies corses de l'association Arpalhands, sous la direction de Julie Foisil. C'est là qu'elle rencontre Hélène et Vanina, avec lesquelles elle décide de fonder le groupe amateur Calusgina, officiellement lancé le 19 décembre 2015. 

En 2016, elle participe à deux stages de polyphonies corses : un avec Jean-François Luciani et Stéphane Mangiantini (février) et un avec Muriel Chiaramonti (août).

En 2018, elle poursuit sa formation en technique vocale grâce à deux stages : l'un animé par Benoît Amy de la Bretèque et l'autre par Emmanuelle Trinquesse. En parallèle, elle continue un travail approfondi régulier sur la polyphonie corse avec Jean-François Luciani et Stéphane Mangiantini (membres du groupe I Muvrini) à Paris et en Corse. Elle participe également à un stage de polyphonies corses avec le groupe l'Alba en mai. 

Cécile

Née dans une famille de musiciens à Toulouse, elle intègre pendant ses études l'ensemble vocal Pange lingua et explore le répertoire renaissance et baroque.

Devenue orthophoniste à Paris, elle prend des cours de chant et poursuivra cette pratique sur Toulouse auprès de Françoise Roudier, membre du choeur Les Eléments.

En 2013 elle participe à l'atelier de polyphonies corses de Julie Foisil. Elle commence alors une recherche personnelle sur les techniques vocales dans le chant traditionnel et le chant lyrique.

Depuis avril 2015, elle se forme en psychophonie auprès de Myriam Douche.

Elle rejoint le trio Calusgina en janvier 2016.

En août 2016, elle participe à un stage de polyphonies corses avec Muriel Chiaramonti.

En 2018, elle poursuit sa formation en technique vocale grâce à deux stages : l'un animé par Benoît Amy de la Bretèque et l'autre par Emmanuelle Trinquesse.